entrepreneur-solitude-volonte

Bonjour à tous !

Soyez les bienvenus sur ce premier article du blog de Lanchou Conseil. Notre souhait est de vous y apporter à la fois notre expertise technique bien sûr, mais aussi de vous aider à avancer et gagner du temps dans votre développement personnel et entrepreneurial.

Aujourd'hui, nous allons partager avec vous, au fil de l'histoire de Nicolas Gonçalves - cador du développement web au sein de la team - nos conseils pour vous épanouir dans l'entrepreneuriat quand vos proches ne vous apportent pas tout le soutien que vous pourriez espérer...

 

Anecdote :

 

En 1991, je naissais de parents émigrés du Portugal et d'Espagne. Mon père, a très rapidement monté une entreprise de BTP, aidé au quotidien par ma mère.

Les résultats étaient bons, mais évidemment, la routine d'un artisan est faite d'épreuves parfois complexes. Résultat, mes parents ont insisté pour que je fasse des études complètes afin de ne pas réitérer ce qu'ils considéraient comme leurs erreurs.

Bien évidemment, lorsqu'en 2016 je leur ai annoncé qu'à l'âge de 25 ans je décidais de créer ma propre structure de développement web, l'accueil a été... pour le moins mitigé.

J'ai eu droit à des discours que vous connaissez probablement vous aussi : "Trouve un vrai travail", "Choisis la sécurité d'un CDI comme ton cousin" etc. pas exactement ce que à quoi je m'attendais et plus important peut-être, pas exactement ce dont j'avais besoin.

J'aurais aimé avoir des mots d'encouragement de ma propre mère. Avoir un soutien, et pourquoi pas le salut d'une décision audacieuse, mais rien de tout cela n'est venu.

Pourtant, un an après, je peux dire que je suis un entrepreneur épanoui, coordonnant et animant une équipe de 6 développeurs et travaillant au sein de l'équipe Lanchou sur des projets allant de la réalisation de sites web marchands à la construction d'une plateforme web collaborative dédiée aux métiers de l'accompagnement (MyProject dont vous entendrez souvent parler ici).

Cela m'amène aujourd'hui à partager avec vous une expérience forte, celle de devoir construire son projet quand ceux à qui vous tenez le plus ne vous amènent pas le soutien que vous espèreriez.

Au sein de l'équipe Lanchou Conseil, nous accompagnons toute l'année des entrepreneurs, des créateurs et des chefs d'entreprise et nombreux sont ceux qui partagent ce type d'expérience :

Comment croire en sa vision, se battre pour la réussite et le développement de son entreprise lorsqu'on se sent fondamentalement seul.

Voilà les quelques conseils que je souhaite partager avec vous :

 

Accepter les mots ou leur absence

 

C'est un fait, parfois les silences sont aussi blessants que les critiques. Il est donc essentiel, au lieu de lutter et de vouloir à tout prix faire changer vos proches de regard, d'accepter qu'ils réagissent en fonction de leurs propres expériences.

Qui d'entre vous a déjà entendu "je te dis ça pour ton bien !" ?

Moi oui.

On se trouve alors face à deux choix : leur en vouloir et consumer sa précieuse énergie dans une lutte sans avenir, ou bien acter et aller de l'avant, au-delà de la déception.

Vous aurez toujours le temps de leur montrer que vous êtes digne de confiance. A vous de voir si vous en faites un moteur central de votre construction (quitte à vous imposer une pression inutile selon moi), ou si vous souhaitez considérer qu'ils sauront tirer seuls les conséquences de votre réussite et vous concentrer sur votre projet.

 

Trouver d'autres soutiens

 

Qu'on le veuille ou non, on a besoin de réassurance lorsqu'on se lance dans l'aventure entrepreneuriale. Mais puisque vos proches ne s'acquitteront pas de cette tâche - du moins pour le moment - sachez que vous devrez trouver ailleurs les encouragements nécessaires à ce développement.

Les sources possibles sont nombreuses. Les amis pour commencer, même si parfois, en fonction du milieu dont vous êtes issu, la culture de l'entreprise n'est pas évidente.

Les collaborateurs ensuite. Comme je vous le disais, j'ai le plaisir de travailler à la fois avec une équipe de développeurs que je manage et avec l'équipe Lanchou Conseil au sein de laquelle je sais que je peux trouver facilement une oreille attentive et compétente.

Le réseau professionnel peut aussi être d'un précieux secours puisqu'au fil de vos rencontres vous trouverez à la fois des clients, mais aussi des confrères et pourquoi pas des amis.

Enfin, les mentors sont des supports précieux. Ils ont l'expérience et une faculté à vous mettre en confiance, à vous écouter et à vous apporter conseils et bonnes pratiques qui valent tout l'or du monde.

 

Trouver en soi l'énergie d'avancer

 

Comme vous l'aurez compris, les soutiens extérieurs ne manquent pas pour peu que vous acceptiez de vous ouvrir au monde. Cela dit, quoi qu'il arrive, la seule personne qui peut aller de l'avant et affronter les défis de cette vie sans certitudes, c'est vous.

A vous donc de vous constituer un espace intérieur, intime dans lequel puiser en cas de doutes, de peurs ou d'apparents échecs (car on n'échoue jamais vraiment, croyez nous ! ndlr).

Pour ma part, je suis musicien et la musique m'apporte l'énergie et le lâcher prise qui me permettent de relancer la machine en cas de fatigue ou d'obstacles. Le statut d'entrepreneur apporte également une certaine liberté qui me permet de m'adonner aux voyages. Pouvoir travailler de n'importe où dans le monde me permet de m'échapper et de découvrir des horizons que je n'aurais jamais soupçonné (si vous saviez comme arpenter la route 66 en Ford Mustang peut faire du bien !).

Enfin, et c'est l'heure des confessions, j'avoue que je suis fan inconditionnel depuis petit de Lego et en cas de grosses crises, je me replonge dans cet imaginaire que j'ai toujours aimé. Je l'assume !

Pour revenir à vous, créez-vous un ilot de bien-être (ce que j'appelle une "fontaine de jouvence" ndlr), une bulle dans laquelle vous recharger, loin des réflexions toxiques du type "que dirait XXX s'il me voyait".

Ce ne sera jamais du temps perdu et vous avez tout à gagner à préserver votre énergie dans des activités qui vous procurent du plaisir.

 

Conclusion : faites-vous du bien et les autres suivront

 

Pour finir, vous l'aurez compris, même si vos proches mettent du temps à vous soutenir et même s'ils ne le font jamais, rappelez-vous toujours que vous entreprenez pour vous et non pas pour prouver que vous aviez raison. Prenez plaisir à faire ce que vous faites, assumez vos choix et réservez votre énergie à faire avancer votre projet de vie.

Les autres auront tout le temps de revenir sur les réactions premières !

A présent, n'hésitez pas à partager vos propres expériences et vos questionnements si vous en avez, moi et toute l'équipe de Lanchou Conseil sommes là pour vous accompagner et partager nos expériences. Nous avons de la bouteille et vous en faire profiter est au cœur de notre engagement.

---

Cet article a été co-écrit par Nicolas Gonçalves et Yves Bonis. Pour nous, c'est ça le travail en team !

2 Comments
  • Thomas

    Très bel article Nicolas, c’est un plaisir de te lire, tout comme c’était un plaisir de t’entendre parler, présenter, on retrouve le même entrain!

    J’espère que cet article aidera les plus démunis de soutien…

    janvier 3, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée